Photoreportage au Brésil IV

Pour conclure mon petit photoreportage en 4 épisodes (I, II, III) sur le Brésil et sur les impressions que ce magnifique pays a su imprégner en moi, je pensais vous présenter une brève esquisse de la faune brésilienne. Toutefois, en regardant mes clichés, je m’aperçois assez rapidement que la grande majorité de mes photos «animales» se consacrent aux oiseaux. Je m’explique. En effet, lorsqu’on se promène principalement dans les villes ou les villages, la proie la plus facile pour un photographe amateur est définitivement la gent ailée. Par ailleurs, ce n’est pas un hasard que le film «Rio», paru en 2011, mettant en scène un groupe de perroquets, se déroule au Brésil. En outre, je les trouvais exotiques et flamboyants ces oiseaux du Brésil. En bref, je ne me suis pas gêné.

Les photos que vous retrouverez ici proviennent exclusivement d’Amparo, petite ville dans l’État de Sao Paulo, et de ses environs. Tous les sujets représentés ci-dessous ont été rencontrés de manière aléatoire lors de mes multiples déambulations touristiques. En ce sens, cet article n’a nullement l’intention de vous proposer un exposé exhaustif de la matière; ce n’est ici qu’un simple survol de mes découvertes et de mes perceptions.

 

P1010762
Commençons lentement avec cette grande tortue terrestre au visage rouge vif.

 

P1010420
J’ai la chance d’apercevoir un cocon conçu par une chenille, mais présentement habité par un chrysalide qui attend patiemment de renaître en une nouvelle créature ailée.

 

P1010291
Mission accomplie!

 

P1010643
Je profite ce cette photo pour vous mettre la puce à l’oreille; le Brésil abrite une quantité effarante d’insectes qui dépassent en tout point imaginables nos petites et gentilles fourmis québécoises. Ici, une sauterelle courageusement retenue.

 

P1010262
Deux chevaux sauvages broutant l’herbe de la colline surplombant la ville d’Amparo.

 

P1010258
La couleur de leur pelage se rapproche irrésistiblement à celle des toits urbains.

 

P1010564
Il y a beaucoup de chevaux au Brésil. Certains sont sauvages et d’autre en captivité à des fins d’élevage, comme ici. Il n’est pas rare de voir un rancher se promener sur le dos de sa monture le long des routes campagnardes.

 

P1010429
Bien à l’abri en haut de sa branche, le perroquet du genre Pionus, ou maritaca comme le disent les Brésiliens, est parfaitement camouflé grâce à la couleur verdoyante de son plumage. Je le prend ici en photo devant ma résidence, en pleine ville. Le voyez-vous?

 

P1010427
Le contour de ses yeux est blanc jaunâtre et le dessous des ses ailes est ponctué par des pigments vifs de couleur orange.

 

P1010436
Un deuxième perroquet se joint à la séance de photographie…L’amour est dans l’air pour nos deux jeunes tourtereaux.

 

P1010432
Le bisous que tous attendaient avec impatience!

 

P1010683
Le Moqueur des savanes est un oiseau commun retrouvé principalement dans les habitats ouverts, villes incluses. Malgré sa petite taille, il défend agressivement son nid contre de multiples prédateurs ; iguanes et chiens entre autres.

 

P1010667
Ici, deux Tyrans quiquivi se partageant la balustrade d’un petit pont. Comme vous pouvez le constater sur la photo, c’est un oiseau qui adore chanter et qui ne s’en prive jamais. Voici un petit extrait de son chant strident.

 

P1010660
Deux hurluberlus ayant attiré notre attention alors que nous roulions à travers un petit boisé. Au Brésil (de ce que j’ai été en mesure de constater), il est rare de trouver des conifères comme celui où ces grues ont décidé de se poser.

 

P1010594
S’il y a bien un animal qui m’a surpris lors de mon voyage, c’est le Capybara. En effet, il est très surprenant pour un touriste de voir un rongeur semi-aquatique, gros comme un chien adulte, brouter tranquillement l’herbe sur le bord de la route en plein milieu de la ville.

 

P1010598
C’est un mammifère qui vit en groupe, les adultes prennent soin des plus jeunes. Par ailleurs, ces bestioles se jettent à l’eau dès qu’ils se sentent en danger; le Capybara nage très rapidement. On le trouve exclusivement en Amérique du Sud et principalement au Brésil.

 

J’espère que ma compilation d’impressions/perceptions de voyages exposée à l’aide de mes photographies vous a donné le goût de vous rendre prochainement au Brésil pour voir de vos propres yeux ce magnifique pays au milles facettes.

Épisode 1, 2, 3

 

Adrien Larochelle

Advertisements

2 réflexions sur “Photoreportage au Brésil IV

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s