Québec, terre d’accueil

 Édouard Mireault

Étudiant en français langue seconde à l’Université Laval

La guerre civile syrienne qui a débuté en 2011 se prolonge encore aujourd’hui provoquant une grave crise humanitaire. Comme lors de la guerre du Vietnam ou celle en Yougoslavie, le Québec est appelé à recevoir des immigrants rapidement. Trois visions principales se confrontent quant à la manière d’accueillir les nouveaux arrivants. Premièrement, il y a une assimilation totale des arrivants à un mode de vie national. Deuxièmement, il y a l’intégration de l’individu à partir d’une vision commune de l’espace citoyen. Troisièmement, il y a une intégration de l’individu orientée sur ses propres choix et libertés individuelles.

Un point convergent de ces trois visions est la recherche du vivre ensemble. Ces jours-ci différentes positions se font entendre dans le milieu de l’immigration du Québec en ce qui concerne l’arrivée des réfugiés syriens. La commission scolaire English-Montreal (CSEM) propose de recevoir 1000 réfugiés dans ses classes[1]. Avec le statut de réfugié, les Syriens pourraient alors choisir entre le français et l’anglais.  Est-il acceptable que les élèves immigrants du primaire et du secondaire puissent déroger à la loi 101 et recevoir une éducation en anglais plutôt qu’en français? Dans ce contexte, la société québécoise devrait-elle prioriser les libertés individuelles des Syriens pour permettre ce contournement de la loi en considérant leur statut de réfugié?

Selon moi, les libertés individuelles ne peuvent pas justifier une dérogation de la loi affirmant le français comme langue fondamentale d’intégration au Québec. Mes arguments sont les suivants. D’un point de vue universel, nulle personne ne peut devenir un être humain par lui-même. Nécessairement, nous devenons humains en apprenant la langue de nos parents. On rajoute à cela l’espace commun pour que les gens puissent interagir. Au Québec, la vie sociale et culturelle ne peut être possible sans une maitrise du français, car il est le chemin menant aux valeurs communes. La langue qui prédomine dans un pays permet à l’individu de comprendre les enjeux réels de la société ainsi que sa place dans l’espace citoyen. Par exemple, d’une manière plus concrète, les enfants nouvellement arrivés au Québec et intégrés aux classes francophones vont participer à la société québécoise francophone.

Lors de l’émission de Marie-France Bazzo le jeudi 19 novembre 2015, le maire Denis Coderre était amené à se prononcer sur le sujet. Il disait qu’il allait demander une dérogation à la loi 101 pour permettre aux réfugiés syriens de fréquenter les écoles anglaises. Il justifiait cette décision en prétendant faire preuve d’ouverture. Or, l’ouverture n’est pas un motif valable pour outrepasser une loi fondamentale qui assure le vivre ensemble au Québec.

Bien sûr, l’imposition de la loi 101 sera vue par certains comme restreignant les droits des individus dans la recherche de la liberté. Toutefois, cette recherche de liberté des individus ne peut que considérer le français comme langue largement majoritaire et seule à définir l’espace citoyen véritablement. Voici pourquoi : la loi 101 établissant la langue d’enseignement au primaire et au secondaire ne divise pas les individus, mais au contraire, elle permet d’établir un dialogue entre les personnes et les communautés, indépendamment des origines. Défendre ce point de vue, c’est défendre une intégration cohérente refusant à la fois la pure assimilation ainsi que l’individualisme.

            Bref, je recommanderais à Mme Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, d’assurer un respect des lois québécoises encadrant le vivre ensemble. Le Québec est et sera l’une des plus grandes terres d’accueil, une des principales ouvertures à la grande culture occidentale héritée des Lumières.

—————————————–

[1] Vincent Marissal, «De climat… et de réfugiés», La Presse, 23 novembre 2015, http://plus.lapresse.ca/screens/c5a735c4-9b90-4868-9a8e-77a47511dbc0%7C_0.html .

Advertisements

Une réflexion sur “Québec, terre d’accueil

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s