Exercice Parapoétique

Commencer la nouvelle phrase par la première syllabe du dernier mot de celle d’avant.
Attention, âmes sans cils s’abstenir.

 

La tortue passe calmement sous les ombrages des parasols inclinés.

Un clopinant parasite stimule son dard de façon intempestive.

La tempête s’empare de mon corps alors que les eaux se soulèvent.

Soulagés, les badaux acquiescent simultanément.

Simiesque, son visage change tranquillement pour adopter enfin une allure bestiale.

Aluminerie abandonnée, endroit parfait pour dissimuler plusieurs tonnes de stocks dérobés.

Déraillement surprenant, la voie ferrée devient le théâtre incongru d’un déferlement de wagons détruits.

Remplis de détritus, les poubelles du restaurant coréen font la joie de félins affamés.

Félicitations, vous êtes le millionième visiteur!

Vizir, je voudrais solliciter vos bonnes grâces pour une opération des plus imminentes. Immunoglobuline, une protéine aux utilités des plus glorieuses.

Glouton ou carcajou, ces deux termes désignent le même animal des forêts nord-américaines.

Amèrement, ils concédèrent leurs parts de marché au détenteur du monopole grandissant.

Grandiloquence, feux d’artifice et saltimbanques étaient de mise hier au banquet.

Banquise au sud du Groenland: on aperçoit une scène quotidienne, des phoques se laissant glisser sur la glace jusqu’à un plongeon glacial.

Glacier, il faisait fureur sur les plages aux alentours de Toulon.

Un aspect alambique peut être défini comme tarabiscotté, c’est seulement qu’il est trop subtil, trop raffiné ou seulement incompréhensible.

L’incontinence est un des fléaux de l’âge d’or.

Dors bien, car demain est un grand jour.

Joufflu comme deux, ce mouton était destiné à être la découverte de l’année lors d’un éventuel méchoui.

La mèche était partagé par les traîtres, car ils l’étaient tous.

Toux brutale dont il était victime, il aurait toussé ses poumons s’il en avait eu la force.

Fort Lauderdale est un endroit dont on m’a dit beaucoup de bien.

Bienheureuse, comme Alexandre, la petite Sandra s’était rendu à la ferme des O’Hara pour un porter du babeurre.

Barbouillé de gelée de menthe, l’agneau était prêt à voler la vedette à l’apéro, l’entrée, la soupe et la salade.

Salaison réussie et conservation sous une espèce couche de neige, la viande allait être préservée durant tout l’hiver.

Ivre de lettres, le pigiste restait éveillé tous les soirs un peu plus tard pour contempler l’agencement des mots que lui offraient les correspondances interceptées du bureau de poste.

Posté devant le pont-levis, il montait et descendait sa hallebarde selon les ordres.

Ordinateur portable et états d’âmes: le journalisme réinventé.

Un rein, c’est bien mais deux c’est mieux.

Miaulement provenant de l’animalerie, la cargaison de chats étaient donc arrivée à bon port.

Porc-épic ou porc épique? il faut préciser.

Cette prémisse élégante vous a été offerte par l’illustre fruitier de la rue d’en face.

Face ou pile, c’est plutôt là qu’est la question.

Ma quête est de survivre, quelle est la vôtre?

Ils étaient vautrés dans la souillure lorsque je les ai retrouvés.

Retranchées, ces carottes étaient désormais coupées très finement.
À titre d’accompagnement visuel : voici un croquis assez ludique de la main de Paul Gauguin prénommé « Gaspard et son petit Page ».

-Si le petit Page pouvait !

-Si Gaspard savait !

www

Aldéric Leahy

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s